Suite à une chute, la dent de mon enfant a été déplacée ou est rentrée dans la gencive. Que faire ?

Les chutes chez les enfants exposent souvent le bloc incisif supérieur et le menton.
Plus l’enfant est jeune, plus les dents sont immatures et les structures autour malléables et lâches. Les conséquences seront souvent peu graves en bas âge. Plus l’enfant grandit, plus les lésions seront complexes.

 

1. l'accident

Il est primordial de consulter un dentiste le plus rapidement possible lorsqu’après un choc, la dent de votre enfant parait comme « enfouie » dans la gencive ou parfois n’est même plus visible.

Le dentiste après avoir fait une radiographie :

  1. déterminera la relation de la dent « enfouie » avec le germe de la dent définitive sous-jacent, s’il s’agit d’une dent de lait.
  2. Fera le diagnostic différentiel avec une expulsion de la dent.
  3. Vérifiera l’absence de fractures des bases osseuses.

2. L’appel téléphonique au dentiste ; Que dire ?

Préciser les suites directes de l’accident : Risque vital ?

  • troubles oculaires/convulsifs
  • maux de tête
  • vomissements
  • pâleur
  • saignement auriculaire
  • toux …

nb : Si l’enfant présente un de ce signes, il faut l’orienter vers l’hôpital

donner les circonstances de survenue de l’accident :

  • où ? : importance par rapport aux risques de contamination (rue …)
  • quand ? : L’heure permettra de déterminer la thérapeutique à adopter
    comment ? …

les renseignements sur l’enfant sont importants :

  • L’âge est important pour que le praticien sache s’il s’agit d’une dent temporaire ou bien d’une dent définitive
  • Vérifier que le vaccin antitétanique soit à jour

3. Au cabinet dentaire

S’il s’agit d’une dent temporaire :

 

  • Si la dent a été expulsée, on s’abstiendra de soins.
  • Si la dent est remontée dans la gencive, on attendra 15 jours, elle devrait redescendre spontanément. Il faudra veiller à ce que l’enfant ne suce ni pouce/tétine qui empêcherait le bon repositionnement de la dent.
  • Si la dent ne redescend pas, au bout de 2 à 3 mois, la dent devra être extraite et un mainteneur d’espace pourra être prévu en attendant que la dent définitive fasse son éruption sur l’arcade.

S’il s’agit d’une dent définitive :

  • si la dent a été expulsée : on tentera de la remettre en place si elle a été conservée dans de la salive ou à défaut dans du lait.
  • Si la dent est remontée dans la gencive :
    • si le déplacement est minime (<3mm) :
      la ré éruption spontanée est possible, mais un suivi clinique sera nécessaire car il existe des risques importants de nécrose (dent devient grise). Si après 4 semaines la dent n’est pas redescendue, une traction orthodontique sera réalisée . Il faut l’avis d’un orthodontiste.
    • si le déplacement est important (>3mm) :
      On réalisera une extrusion chirurgicale ou orthodontique suivie d’une contention (pour tenir les dents) et un traitement canalaire de la dent.

Conseils - Prescriptions

Conseils

Une bonne hygiène bucco-dentaire est primordiale !

  • brossage des dents avec une brosse à dent souple après chaque repas.
  • alimentation molle pendant 2 semaines.
  • éviter les tics de succion (pouce ou tétine)

Prescription

  • paracétamol (antalgique) pour soulager la douleur
  • antibiotiques s’il y a des lésions des muqueuses intrabuccales, souillures ou atteintes osseuses.
  • bain de bouche si l’enfant sait cracher, si lésions muqueuses